Étoiles de la Semaine #4 Saison Hiver 2020

Par CHOC Hockey cosom Montréal / Ball Hockey CHOC-vendredi 14 Fév 2020

De retour après cette semaine de pause en raison du Superbowl, la ligue Choc nous offre à nouveau une soirée débordante de hockey palpitant. Un nombre impressionnant de joueurs a marqué plus de quatre points et de nombreux gardiens de but n’ont pas laissé leur place non plus. 

Un gardien bien connu de la ligue repart avec la troisième étoile grâce à son efficacité indéniable. Il s’agit de nul autre qu’Andrew Paquette, qui a permis à l’équipe The Cursed d’accéder à une victoire bien méritée de 6 à 4 contre les Jawbreakers. En effet, Andrew a su arrêter 41 des 45 buts que l’équipe rivale a tenté de faire entrer dans son filet. En plus de la performance quasi-parfaite du gardien, les joueurs de The Cursed ont également dominé dangereusement les Jawbreakers en marquant six buts. Un mélange parfait pour la victoire! L’efficacité d’Andrew Paquette pour cette partie monte à 0.911 et lui mérite le titre de troisième étoile de la semaine.

Un des gardiens les plus connus et les plus anciens de la ligue se mérite encore une deuxième étoile cette semaine pour sa performance presque parfaite dans une victoire très serrée 4-3 de l’équipe Dionysos contre les Prospecteurs. Il s’agit de Louis-Philippe Michaud, qui a arrêté 32 des 35 tirs qui ont été envoyés vers lui et son filet. Après que les Prospecteurs aient pris une avance de 2-0 sur Dionysos en première période, ces derniers ont rattrapé leur adversaire en marquant trois buts rapides en début de deuxième période. Les Prospecteurs ont toutefois rétabli l’égalité quelques minutes plus tard. C’est en toute fin de partie cependant que Dionysos a marqué le but gagnant, mettant en valeur l’importance de la performance de Louis-Philippe Michaud dans ces dernières minutes de jeu. Le gardien vétéran remporte ainsi une étoile de la semaine pour son efficacité de 0.914.

La première étoile revient à un joueur d’une équipe qui brille de plus en plus depuis ses débuts à la Choc, soit Étienne Pothier de l’équipe des Sharks. Avec trois buts et deux passes à son actif lors de cette partie contre les Jedi, Étienne a participé à plus de la moitié des buts marqués par son équipe, laquelle s’est envolée avec une victoire 9 à 8. Étienne a d’ailleurs marqué le dernier but des Sharks, scellant ainsi leur victoire, puisque même une remontée impressionnante de quatre buts de la part des Jedi n’aura pas été suffisante pour rattraper leur retard. Pour ses cinq points et sa présence inébranlable, Étienne Pothier se mérite la première étoile de la semaine!

D’autres joueurs se sont aussi démarqués cette semaine

Emmanuel Borja Torres des Bons Boys de Croquetteville (33 arrêts sur 34 tirs, 0,971)

Louis-Philippe Labonté Trottier de la Déroute des Baleines (4 buts 1 passe)

Jean-François Talbot des Farfadets (6 buts)

Joël Hébert du Puissant Escadron (3 buts 1 passe)

Adrian Lombardo des Vicious Dogs (2 buts 2 passes)

Louis-Philippe Michaud des Vicious Dogs  (28 arrêts sur 31 tirs, 0,903)

Chan Ratha-Menn  de Wagyu (2 buts 4 passes)

Kevin Dupriez-McGinnis des Orignaux (25 arrêts sur 27 tirs, 0,926)

Monivann Thach des Emperor Aces (27 arrêts sur 30 tirs, 0,900)

Gabriel Léonard de Yo Les Chargers Ta Gueule (2 buts 4 passes)

Pier-Luc Raymond de Yo Les Chargers Ta Gueule  (4 buts)

Lucas Bayzelon des Claude Legault (1 but 7 passes)

Michel Villeneuve des Claude Legault  (5 buts)

Nicolas Languiet du Syndi-K (2 buts 2 passes) 

Dan Frereault du Rouge (4 buts 1 passe)

Nicolas Saumard Rouge (2 buts 2 passes)

Fred Chapleau du Rouge (3 buts 1 passe)

Carl Walcott des Intrépides (2 buts 4 passes)

Félix-Antoine Picard de Top Cheese (3 buts 2 passes)

Jong Chouinard des Intrépides (4 buts 1 passe)

Alex Vu des Jedi (4 buts)

Félix Martin-Rémillard des Autos  (45 arrêts sur 49 tirs, 0,918)

Théo Lemeunier des Arrachés (3 buts 2 passes)

Guillaume Fortin du Puckés (4 buts 2 passes)

Maxence Vylita du Puckés (4 buts)